Savoir-faire la peau douce

Découvrez nos conseils d’experts

Peau douceLa guerre contre le poil dure depuis la nuit des temps puisque les Egyptiens, hommes et femmes, s’épilaient déjà. Si nous ne sommes pas égales devant la menace du poil superflu, nous avons toutes le choix des armes pour nous faire une peau toute douce. Suivez la bonne tactique pour vaincre l’ennemi…



Les poils, quelle barbe !

Le poil en chiffres

Le nombre total de poils sur le corps est estimé entre 500 000 et 1 million. 

Les jambes et les aisselles représentent environ 78 000 follicules pileux.

Le poil pousse à un rythme moyen de 6 mm /mois, variable selon les zones.

 

Pour combattre le poil avec efficacité, il faut bien le connaître. Première chose, contrairement aux apparences, l’être humain possède plus de poils au centimètre carré que la plupart des mammifères ! Heureusement, la majorité de ce duvet très fin reste invisible à l’oeil nu. D’ailleurs la zone du corps la plus riche en bulbes pilaires est le front… Seuls les ongles, la paume des mains et la plante des pieds ne présentent aucun poil. Qu’il s’agisse de densité, de dureté ou de couleur, la pilosité varie selon le sexe, l’âge, le poids, l’origine ethnique et le métabolisme.

Vie et mort du poil
Chaque poil est relié à un bulbe pilaire situé à 4 mm environ sous la peau. Il possède un cycle de vie en 3 phases, la pousse (phase anagène), la maturité (phase catagène) et le déclin (phase télogène). Ces phases s’étendent entre plusieurs semaines et plusieurs années. Petite précision TRÈS importante, les poils ne se développent pas au même rythme sur les différentes zones du corps. On peut observer plusieurs générations en même temps qui se situent à des phases de vie différentes. A un instant T, la majorité de nos poils (environ 85%) est en phase de croissance, la plus longue. C’est aussi le moment où le poil contient le plus de mélanine, donc la période la plus propice à une épilation longue durée ou définitive. Voilà pourquoi ces méthodes d’épilation s’étirent sur plusieurs mois, il faut en effet agir sur les poils au bon moment de leur développement.

Quelle méthode pour vous ?

On distingue 3 grandes catégories de méthodes, l’épilation en surface (rasoir et crème dépilatoire) l’épilation à la racine (épilateur et cire) et l’épilation longue durée (lumière pulsée ou IPL).

RasoirVite, mon rasoir !
Incomparable pour les femmes pressées, le rasoir coupe le poil à la base pour un effet peau douce immédiat et totalement indolore. Malheureusement, il repousse très vite et il faut renouveler l’opération tous les 2 jours pour garder un résultat impeccable. Les rasoirs féminins électriques évitent les micro-coupures qui peuvent causer des infections, très fréquentes avec les rasoirs mécaniques. Les modèles sans fil rechargeables offrent une très grande liberté de mouvement.

Pour quelle zone ?
Une solution adaptée à toutes les zones du corps, sauf le visage et les cuisses.

Voir tous les rasoirs

La crème dépilatoire
Assez pratique et rapide, elle nécessite également une grande fréquence d’utilisation, tous les 2 ou 3 jours environ. Parmi ses inconvénients majeurs, l’odeur souvent désagréable et les produits chimiques formulés pour dissoudre le poil qui peuvent être à l’origine d’allergies sur les peaux sensibles.

Pour quelle zone ?
A réserver plutôt en dépannage ou sur certaines zones sensibles…

La cire
C’est la méthode traditionnelle qui consiste à arracher le poil en l’emprisonnant dans une bande de cire chaude ou froide. Elle assure environ 3 semaines de tranquillité car le poil très affaibli met davantage de temps à repousser que dans le cas du rasage. Parmi les inconvénients les plus souvent cités, la douleur et la nécessité d’attendre que les poils mesurent au moins 2 mm avant de recommencer. Pendant ce temps, vous êtes condamnée au pantalon ! Toutes celles qui ont une mauvaise circulation sanguine doivent également éviter la cire chaude, déconseillée. Enfin, cette méthode prend du temps et nécessite une véritable installation si vous la pratiquez à la maison. Il faut donc anticiper à chaque fois.

Pour quelle zone ?
Toutes les zones du corps peuvent être épilées à la cire, même les sourcils.

EpilateurL’épilateur électrique
Il produit le même résultat que la cire puisque le poil est arraché, donc résultat longue durée assuré. Facile, pratique, nomade, l’épilateur peut être utilisé à la maison ou n’importe où ailleurs, sans préparation et très rapidement. La sensation de tiraillement parfois désagréable pour certaines femmes s’atténue considérablement au fil du temps car les poils repoussent moins nombreux à la fois et beaucoup plus fins. Surtout, CALOR a mis au point différents systèmes ingénieux et très efficaces pour diminuer les sensations désagréables, souffle d’air frais, massage, utilisation dans l’eau… Autre avantage très appréciable au quotidien, l’épilateur peut être utilisé sur des poils très courts, à partir de 0,5 mm. Il permet donc de faire des retouches aussi souvent que nécessaire. Et de décider d’aller à la plage ou d’inaugurer sa nouvelle mini-jupe quand ça nous chante !

Pour quelle zone ?
Jambes complètes, maillot, aisselles.

Voir tous les épilateurs

La lumière pulsée (IPL)
Très prometteuse par son efficacité sans risque, l’épilation semi-définitive à la lumière pulsée existe maintenant en version grand public. La méthode consiste à détruire le poil grâce à un faisceau de lumière. Concrètement, la lumière est absorbée par la mélanine du poil qui la mène jusqu’au bulbe qu’elle détruit. Les poils de la zone traitée tombent et la repousse est retardée. Au fil du temps, les poils deviennent de plus en plus faibles, donc de moins en moins nombreux. Unique exigence, les poils doivent être colorés et la peau blanche, cette méthode est donc réservée aux poils bruns et aux peaux claires et non bronzées.

Pour quelle zone ?
Utilisable sur toutes les zones du corps.

Le laser
Cette technique définitive nécessite plusieurs mois de traitement car chaque poil est ciblé individuellement. Entre chaque séance, il faut donc se raser pour bien faire apparaître les poils. Elle est également réservée aux poils bruns chargés en mélanine et doit être pratiquée par un dermatologue exclusivement.

Pour quelle zone ?
Utilisable sur toutes les zones du corps mais vu le coût important, cette méthode est souvent choisie pour les pilosités très gênantes, sur le visage par exemple.

Les bons gestes

Pour le rasoir comme pour l’épilateur, quelques conseils de base : 

  • La peau doit être propre et sèche, sauf si vous avez un épilateur utilisable sous l’eau.
  • Faites un gommage la veille et n’appliquez aucune crème ou huile hydratante avant l’épilation.
  • Tenir le rasoir ou l’épilateur perpendiculairement à la peau (angle 90°) et veiller à ce que la tête de rasage ou d’épilation reste en contact permanent avec la peau. Facile avec les épilateurs CALOR, tous équipés d’une tête micro-contact.
  • Procéder dans le sens inverse de la pousse du poil en tendant bien la peau, sans appuyer exagérément. Sur certaines zones, les poils poussent dans plusieurs sens, dans ce cas, faites plusieurs passages dans tous les sens.
  • Si vous faites une épilation dans l’eau, attendez 5 minutes avant de commencer pour que la peau se détende et que les pores s’ouvrent.
  • Après l’épilation ou le rasage, hydratez votre peau.

Tondeuse bikiniGommage obligatoire
Les épilations répétées affaiblissent le poil qui repousse parfois sous la peau car il a du mal à percer l’épiderme. Une exfoliation régulière règle ce petit souci très rapidement et garantit une peau douce, débarrassée de ses cellules mortes. L’épilation sera encore plus efficace. Un geste à intensifier en période de bronzage car la peau s’épaissit au soleil. Certains modèles CALOR sont équipés d’une tête d’exfoliation complémentaire.

Les zones sensibles
Les aisselles et la zone du maillot plus délicates peuvent également être épilées à l’aide d’un épilateur, il suffit d’utiliser l’accessoire “spécial zones sensibles” qui réduit la zone d’épilation pour une action ciblée. Celles qui ne supporteraient pas cette méthode peuvent opter pour un rasoir réservé aux zones sensibles ou pour des modèles d’épilateurs avec tête de rasage complémentaire. Enfin, si beaucoup de femmes commencent l’épilation semi-définitive à la lumière pulsée par les aisselles ou le maillot, ce n’est pas par hasard… 

Voir toutes les tondeuses

Bon à savoir

  • Les poils poussent plus vite quand il fait chaud.
  • Après une épilation, les poils repoussent moins nombreux et avec leur couleur naturelle. Ils ne sont pas plus foncés qu’avant, ils n’ont seulement pas eu le temps d’être décolorés par le soleil.
  • Après un rasage, les poils semblent repousser plus durs. En réalité, l’extrémité est carrée à cause de la coupe alors qu’elle est effilée après une épilation.
  • Les aisselles sont considérées comme la zone la plus douloureuse car la peau est très fine à cet endroit.

A faire / à ne pas faire

A faire

  • Utiliser l’épilateur le soir juste après une douche ou un bain. Le lendemain, les éventuelles petites rougeurs auront disparu.
  • Procéder à des retouches fréquentes à l’épilateur car les poils ne repoussent pas tous au même rythme. Recommandé aux plus douillettes car les poils sont moins nombreux et la peau moins sensibilisée.

A ne pas faire

  • S’épiler ou se raser juste avant d’aller à la plage, sinon gare au sel de mer qui pique !
  • Zapper l’hydratation régulière des jambes, une zone pauvre en glandes sébacées donc très sèche.

Découvrez les produits associés